filtrer par

Partager

LA LIBERTÉ DE CHOISIR SON AVENIR PROFESSIONNEL… POUR TOUS !

LA LIBERTÉ DE CHOISIR SON AVENIR PROFESSIONNEL… POUR TOUS !

« LES TPE ET PME DOIVENT ÊTRE AIDÉES », DÉCLARAIT MURIEL PÉNICAUD, MINISTRE DU TRAVAIL, AU SUJET DE LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LE PROJET DE LOI POUR LA LIBERTÉ DE CHOISIR SON AVENIR PROFESSIONNEL SOUTIENDRA LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIÉS.

LE CPF ÉVOLUE

Parmi les très nombreux changements prévus par la réforme de la formation professionnelle, le compte personnel de formation (CPF) est particulièrement impacté. Il ne sera bientôt plus approvisionné en heures mais en Euros. Chaque salarié à mi-temps, ou plus, verra son compte crédité de 500€ par an et plafonné à 5 000€ (800€ et 8 000€ pour les non qualifiés).

ACCÈS À LA FORMATION SIMPLIFIÉ DANS LES TPE/PME

Les entreprises de moins de 50 salariés profiteront, quant à elle, d’un système solidaire : une contribution versée par l’ensemble des entreprises, mais dont les seules bénéficiaires seront les TPE/PME. La contribution formation et la taxe d’apprentissage fusionneront pour devenir la cotisation formation professionnelle, avec des taux avantageux pour les TPE (moins de 11 salariés).

Enfin, les entreprises n’ayant plus à différencier les actions pour l’adaptation au poste de travail de celles en lien avec l’évolution et le maintien dans l’emploi, dans leur plan de formation, la période de professionnalisation sera supprimée dès 2019.

Avec cette réforme de la formation professionnelle, le gouvernement souhaite avant tout mettre l’accent sur les compétences et rendre la formation accessible à tous ! Les équipes de Centrale Supélec Exed accompagnent entreprises et salariés vers les nouvelles procédures de formation.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Aller au contenu principal