filtrer par

Partager

L’ACHETEUR, UN APPORTEUR DE VALEUR AJOUTÉE

L’ACHETEUR, UN APPORTEUR DE VALEUR AJOUTÉE

Fabien Dumont est responsable du mastère spécialisé® en formation continue Purchasing Manager in Technology and Industry.

Il décrit ici le profil du métier d’acheteur, sa valeur ajoutée et les grandes orientations du mastère.

 

Découvrez nos formations achats
Mastère Spécialisé® Purchasing Manager in Technology and Industry
Executive certificate Management des achats

A quoi ressemble le profil d’un acheteur aujourd’hui ?

C’est un poste qui a évolué : à l’origine, les acheteurs sont des négociateurs. Puis ils sont devenus des « Cost cutters » avec une recherche d’économie sur tous les postes. Désormais, les acheteurs sont des contributeurs de valeur ajoutée de l’entreprise. C’est sur ce point que souhaite insister la formation continue proposée par le Mastère spécialisé Puchasing Manager in Technology and Industry.

 

Quelle est la valeur la plus importante d’un acheteur ?

La notion d’optimisation de coût reste d’actualité mais celle de contribution à l’activité qui est vraiment primordiale. Elle se matérialise dans la façon dont le responsable d’achat va interagir avec ses fournisseurs mais aussi avec l’ensemble des acteurs de l’entreprise. C’est la nouvelle donne : on n’est plus dans un monde de destruction de valeur mais bien de construction d’une relation à long terme avec des partenaires. Le plus important, c’est de bâtir une stratégie durable, génératrice d’innovation et de différenciation.

 

Quelle est l’importance du poste d’achat dans une entreprise ?
Aujourd’hui, la masse d’achat dans une entreprise industrielle peut représenter jusqu’à 80 % de son chiffre d’affaires ! C’est donc un poste très important à gérer et cette nouvelle génération d’acheteurs doit être capable d’interagir en business partner avec l’ensemble des directions de l’entreprise.

 

Comment se découpe le mastère ?
Il est découpé en trois axes. Le premier est l’aspect technique d’achat qui va de la construction d’une politique d’achat, du marketing achat, à la façon de mener une négociation. Le deuxième concerne le pont international avec les cours dispensés en anglais. Nous voulons que nos étudiants sachent comment évoluer dans un univers international. L’autre axe est interpersonnel. Comment un acheteur doit interagir avec ses fournisseurs et les différentes directions de l’entreprise. Ce dernier point est fondamental. Notre désir est de former des vrais contributeurs, des partenaires de référence au sein de leur entreprise comme auprès de leurs fournisseurs.

 

Comment a été initié ce programme ?
Ce programme de formation continue a été créé en 2010 avec l’idée de répondre à des besoins nouveaux des entreprises industrielles qui ne trouvaient pas de profil adapté.

 

Quels sont les entreprises avec lesquelles vous travaillez ?
Il s’agit de grandes entreprises industrielles qui restent nos partenaires de référence comme Air Liquide, Total, Shneider, Lafarge, Veolia, Orange ou Danone. Désormais, on retrouve aussi l’industrie du luxe avec Cartier ainsi que du service avec Axa. Il est très fréquent que ces entreprises financent la formation qui dure 13 mois, au rythme de trois semaines en entreprise et une semaine en formation.

 

A qui faites-vous appel pour prodiguer les cours ?
Nous faisons appel pour les trois quarts à des intervenants professionnels et pour un quart à des professeurs de CentraleSupélec. Il faut savoir trouver le bon équilibre entre un programme pédagogique structuré et une ouverture sur les problématiques d’achats dans les entreprises industrielles.

 

Qui sont vos participants ?
Ils ont entre 25 et 40 ans et se regroupent autour de trois grands profils : l’étudiant en fin de parcours, le jeune professionnel en reconversion et celui plus expérimenté, qui a déjà un certain bagage professionnel et recherche plus de pédagogie. Cette diversité est une marque de notre ouverture et nos participants représentent une force de notre mastère. Nous souhaitons proposer notre enseignement à des étudiants cohérents dans leur démarche. Il faut que ce programme soit un vrai choix d’orientation.

 

Quelles sont les débouchées du programme ?
A la sortie du mastère, le participant se tourne à 90% vers des entreprises industrielles et 10 % vers des sociétés de service et de conseil. Le diplômé sera responsable d’une catégorie d’achat et supervisera une équipe d’acheteurs junior. Il saura alors parler le langage du business, contribuera véritablement à l’activité de la société en définissant des politiques d’achat cohérentes par rapport à la stratégie de son entreprise.

 

Découvrez nos formations achats
Mastère Spécialisé® Purchasing Manager in Technology and Industry
Executive certificate Management des achats

 

Propos recueillis par Alexandre Bardyguine | 16/03/2015 | www.cursuspro.com

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Aller au contenu principal