filtrer par

Partager

Récit de diplômé : Carine Coulm, cofondatrice de EMIOTA

Récit de diplômé : Carine Coulm, cofondatrice de EMIOTA

Carine Coulm, cofondatrice de EMIOTA et diplômée du Mastère Spécialisé® Centrale-ESSEC Entrepreneurs, revient sur son parcours et nous livre quelques anecdotes.

Récit de diplômé : Carine Coulm, cofondatrice de EMIOTA

 

« A la sortie du Mastère Spécialisé® Centrale-ESSEC Entrepreneurs j’ai créé EMIOTA, dont la vision première était de créer un ceinture connectée qui soit un coach santé. »

 

Ton histoire avec l’entrepreneuriat c’est …

Je pense que c’est une histoire familiale. Mon père et mon grand-père étaient des entrepreneurs. J’ai commencé par des CDI en arrivant à Paris et puis, très rapidement, j’ai commencé à développer des petits projets à côté de mon travail.

J’ai créé une boîte dans laquelle je faisais fabriquer des couettes en soie en Chine pour les importer en France et j’ai lancé un site de vente en ligne en 2003 à ce sujet.  Ensuite j’ai rejoint un ami qui avait créé sa propre société de services et j’ai intégré le Mastère Spécialisé® Centrale-ESSEC Entrepreneurs.

 

L’apport du Mastère Spécialisé® Centrale-ESSEC Entrepreneurs ?

Je pense que c’est surtout le réseau et peut-être aussi le fait de s’accoutumer avec le monde des start-ups et de l’innovation.

 

Ta plus grande fierté ?

C’était surtout un moment de joie : le fait d’avoir remporté le premier prix au CES de Las Vegas.

La veille, en montant le stand, un journaliste du USA Today est arrivé en nous disant : « Chaque année, je repère l’objet qui va faire le buzz au CES et cette année, c’est vous ! ».

On a été sélectionnés pour la compétition du Best Product et on a gagné. On a même été invités chez Jimmy Fallon. On a pas dormi pendant une semaine mais c’est un super souvenir !

 

Pour ou contre les levées de fonds ?

Ça dépend. Je pense qu’il ne faut surtout pas perdre de vue l’objectif principal d’une société qui est de gagner de l’argent.

 

Une erreur à corriger dans ton aventure entrepreneuriale ?

En entrepreneuriat, on fait des erreurs tous les jours. On est tout le temps en train de tester et on avance en tâtonnant.

 

Un conseil pour un futur entrepreneur ?

Être déterminé. L’entrepreneuriat c’est vraiment les montagnes russes émotionnelles : il faut célébrer quand on est en haut et s’accrocher quand on est en bas.

 

Vous aussi, devenez Entrepreneur grâce au Mastère Spécialisé® Centrale-ESSEC Entrepreneurs

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Aller au contenu principal