filtrer par

Procédure de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) à CentraleSupélec

La loi sur la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) issue de la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 permet à tout candidat d’obtenir une certification au regard de son expérience (salariée, non salariée, ou bénévole).

Les conditions initiales ont été modifiées par la Loi n°2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, article 78.

Désormais toute personne, quel que soit son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle, doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

La VAE est une démarche individuelle volontaire du candidat. Valider son expérience n’est pas un examen ou une formation. Son principe repose sur l’hypothèse que le candidat a les compétences et les connaissances théoriques et pratiques requises pour obtenir sans formation le diplôme ou le titre qu’il vise. C’est un travail de construction méthodique, d’un argumentaire écrit, et étayé par des preuves.

 

 

CentraleSupélec Exed accompagne les professionnels dans la Validation des Acquis de l’Expérience à travers les titres RNCP de Niveau 7 suivants :

• Expert(e) en ingénierie des systèmes
• Expert(e) en Transformation des Systèmes de Production
• Architecte des Systèmes d’Information
• Expert(e) en ingénierie numérique
• Acheteur/euse international

 

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre démarche de VAE ?
Contactez-nous :
+33 (0) 1 75 31 75 00
info.exed@centralesupelec.fr

 


Les étapes de la procédure de VAE à CentraleSupélec


Le dispositif se décompose en 3 phases :
Phase 1
Recevabilité de la demande, élaboration du Livret 1

La demande de recevabilité de la VAE se fait à travers le dépôt du dossier appelé Livret 1 par le candidat. Le candidat doit prouver notamment au moyen de divers documents tels que des bulletins de salaires, bilans professionnels, fiches de poste, copie des entretiens d’évaluation, attestations d’employeurs, etc. qu’il a bien exercé pendant au moins un an, le métier ou les fonctions visés par le titre ou le diplôme.

Ces premiers éléments permettent au candidat de motiver sa demande de VAE, de présenter les connaissances et compétences qu’il a acquises dans son parcours ainsi que leur adéquation avec le diplôme ou le titre visé.

Le Livret 1 est complété par l’auto-positionnement du candidat des connaissances et compétences qu’il estime avoir acquises dans son parcours par rapport à celles répertoriées dans le référentiel de compétences du diplôme ou titre visé.

La faisabilité pédagogique du projet de VAE est évaluée par un Responsable Pédagogique du champ d’expérience et de spécialisation du candidat. Pour se faire, le dossier du candidat, composé du Livret 1 et de son auto-positionnement, est analysé par rapport au niveau de connaissances disciplinaires et de savoir-faire pratiques attendus par le diplôme ou le titre.
A l’issue de cette étape, le candidat reçoit un avis sur la pertinence et la recevabilité de sa demande. Ceci peut éventuellement conduire le Responsable Pédagogique à suggérer au candidat une réorientation.

Tarif : Etude de faisabilité du Livret 1 : 800 €
Voir le détail des tarifs


Phase 2
Parcours et preuves, élaboration du Livret 2

Le candidat présente et valorise son expérience de manière plus détaillée dans le dossier appelé Livret 2. Ce dossier permet en effet d’organiser le récit descriptif et analytique des expériences passées et présentes du candidat : des informations sur le(s) contexte(s) de ses activités, leur nature, ses réussites ou ses difficultés. Le candidat se doit d’y démontrer, à l’aide d’éléments de preuves, l’adéquation entre les compétences qu’il a acquises et les attendus du diplôme. Il est donc attendu du candidat :

– L’explicitation analytique écrite de ses activités pour rendre visibles ses connaissances, compétences et pratiques professionnelles.
– La mise en relation de ses compétences avec le référentiel du diplôme ou du titre visé.

Pour les titre de Niveau 7, le candidat peut être accompagné dans la constitution de son dossier, mais CentraleSupélec ne dispose pas de tuteur en validation des acquis. Le candidat est donc libre de choisir son accompagnement, de le contractualiser et le faire financer selon les modalités qui lui sont propres au regard de son statut. CentraleSupélec n’interviendra pas à ce niveau du projet.

Pour les candidats salariés, cet accompagnement peut être financé dans le cadre de leur CPF (Compte Personnel Formation).

Tarif : inscription au titre (Livret 2) : 900 €
Voir le détail des tarifs

 


Phase 3
Examen du dossier par le jury et soutenance

Dès réception de la version finale du Livret 2, commence le travail de lecture et d’analyse réalisé par chaque membre du jury qui doit repérer au travers du dossier du candidat les activités réalisées et les compétences mises en œuvre.

L’examen porte en particulier sur :
– La cohérence dans la construction du dossier : choix des emplois retracés et des projets et missions décrits, pertinence des illustrations et des preuves, de la réalité des activités décrites et des documents produits.

– La pertinence, la richesse, la complexité des activités présentées compte tenu du niveau du diplôme souhaité.

– La capacité du candidat à capitaliser sur ses réussites et ses échecs, à prendre du recul sur son parcours.

– L’analyse de l’expérience et la mise en lien avec la certification.

– La qualité du document présenté (expression, orthographe, capacités d’analyse, synthèse, rédactionnelle et de syntaxe, conformité aux usages professionnels, etc.) et son adéquation par rapport au niveau visé.

Le candidat présente ensuite ses expériences oralement devant le jury à l’occasion d’une soutenance.

 

La soutenance se déroule en 3 temps :

L’introduction
Après la présentation des différents membres du jury le président indique les objectifs de la soutenance orale. Il présente également les modalités de son déroulement.

L’exposé du candidat
Le candidat dispose de 30 minutes pour démontrer qu’il possède effectivement les compétences attendues. Il y expose notamment son parcours, les expériences professionnelles qui l’ont conduit à demander la certification, l’adéquation entre ses compétences et celles visées par la certification. Le candidat utilise à cet effet, une présentation visuelle et tout document à sa convenance susceptible d’appuyer ses dires en l’illustrant de travaux concrets réalisés. Durant cette période, le jury n’intervient pas.

Les questions du jury
Dans le second temps viennent les questions du jury durant 20 à 30 minutes. Cette session de questions/réponses permet :
– De vérifier le niveau de maîtrise, par le candidat, des compétences clés requises pour l’exercice des missions/activités du titre visé.
– D’échanger sur son expérience et la pratique qu’il a acquise tout au long de son parcours.

A partir des éléments précédents (dossier de validation des acquis et soutenance orale), le jury prend sa décision.

 


Trois décisions sont possibles :

La validation totale : l’expérience du candidat est jugée en adéquation avec les exigences de la certification : il obtient alors l’intégralité de la certification visée.

La validation partielle : le jury reconnaît que le candidat possède une partie des connaissances et compétences attendues et attribue par conséquent la partie de la certification correspondante ; il doit émettre des préconisations en vue de l’obtention totale de la certification (expériences professionnelles complémentaires, formations, assistance d’un tuteur, etc).

CentraleSupélec peut proposer au candidat ce qu’il est possible de suivre dans ses différents campus.

Le refus de validation : intervient lorsque le jury estime que le niveau de compétences du candidat n’est pas en adéquation avec le niveau attendu, que les expériences ne couvrent pas l’ensemble des activités de la certification, qu’il est dans l’impossibilité d’identifier les compétences développées, etc.

 

 


Informations complémentaires

– Les compétences validées le sont définitivement.
– Les candidats faisant l’objet d’une validation partielle conservent le bénéfice des éléments validés pendant cinq ans.
– En cas de validation partielle (valable deux ans) le jury émet des prescriptions sur les capacités à acquérir ou à prouver en vue d’obtenir la totalité du diplôme. Une seconde soutenance (après capitalisation des modules) est laissée à l’appréciation du jury, qui le stipulera dans le Procès Verbal de soutenance. Les objectifs et le format de cette seconde soutenance restent identiques à la première.
– La démarche de VAE, prends en moyenne 9 à 12 mois (moyenne nationale toute certification confondue) entre la recevabilité et la décision finale. Elle s’entreprend à n’importe quel moment de l’année, il n’y a pas de date de démarrage précise comme sur un programme de formation, les entrées et sorties sont donc faites de façon permanente.

 

 


Les tarifs de la VAE


 

TITRE DE NIVEAU 7 : LIVRET 1 + LIVRET 2

Avec accompagnement : 5 900 € HT
Sans accompagnement : 3 900 € HT

Phase 1 : Etude de faisabilité (Livret 1) : 800 €
Phase 2 : Si admis : inscription au titre (Livret 2) : 900 €
Phase 3 : Accompagnement par CentraleSupélec Exed pour la constitution du dossier (facultatif) : 2 000 € : 3 séances d’entretien d’1 heure chacune.
Phase 4 : Rémunération du jury (3 membres du jury, inclus : lecture du mémoire + soutenance) : 2 200 € (inclus 1 rattrapage en cas de validation partielle).

 

 

TITRE DE NIVEAU 7 : LIVRET 2

(si le candidat a déjà validé un bloc de compétences chez CentraleSupélec Exed via un Executive Certificate)

Avec accompagnement : 5 100 € HT
Sans accompagnement : 3 100 € HT

Phase 1 : inscription au titre (Livret 2) : 900 €
Phase 2 : Accompagnement par CentraleSupélec Exed pour la constitution du dossier (facultatif) : 2 000 € : 3 séances d’entretien d’1 heure chacune.
Phase 3 : Rémunération du jury (3 membres du jury, inclus : lecture du mémoire + soutenance) : 2 200 € (inclus 1 rattrapage en cas de validation partielle).

 

 

Vous souhaitez être accompagné(e) dans votre démarche de VAE ?
Contactez-nous :
+33 (0) 1 75 31 75 00
info.exed@centralesupelec.fr

 

 

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
Aller au contenu principal