Trouvez votre prochaine formation en un clin d'œil !
Trouver ma formation
Je veux me former en
sélectionner
Gestion des Hommes
IT & Digital
Management de projets
Processus d'innovation
Stratégie et organisation des entreprises
Technologies & Systèmes
?
Dans quel domaine ?
et plus précisément en
sélectionner
?
Dans quel sous domaine ?
Automatique, Signaux
Cloud Computing
Cybersécurité
Data Science & Intelligence Artificielle
Electronique de puissance
Electronique et instrumentation
Energie électrique et thermique
Industrie 4.0
Ingénierie Durable
Ingénierie Systèmes
Leadership d'équipe & développement personnel
Lean Management
Lean Six Sigma
Management de Projets
Manager dans un monde VUCA
Mécanique
Modern IT
Négociation
Processus d'innovation
Risk Management
Souveraineté
Supply Chain Management
Télécommunications
grâce à une
sélectionner
?
Quel type de formation ?
Formation certifiante
Formation diplômante
Certificat d'établissement
Formation courte
DécouvrIR les formations
Article

Vrai ou faux : la dématérialisation réduit l’impact carbone ?

Idée reçue n°1 : la dématérialisation réduit l'impact carbone

Le numérique représente 4% des émissions mondiales de C02 et sa consommation augmente de 9% par an. Concevoir un Système d’Information responsable est donc indispensable pour continuer sur notre lancée technologique. Grâce à une démarche « Green IT », vous basez vos actions et la gestion de votre SI dans l’optique de réduire son impact environnemental.

Définir une politique de numérique responsable à la DSI nécessite de comprendre les impacts de son SI sur l’environnement sur tous les aspects et d’identifier les éléments fondamentaux d’un SI responsable. Pour vous aider, commençons par aborder 5 idées reçues.

Idée reçue n°1 : la dématérialisation réduit l’impact carbone

Ce n’est pas toujours vrai

Dématérialiser notre quotidien fait désormais partie de nos habitudes. Grâce à la numérisation de nombreux documents, les entreprises comme les particuliers ont considérablement réduit leur usage de papier. A première vue, cela s’avère être un point positif pour l’environnement, mais la réalité est plus nuancée.

En effet, dématérialiser exige que tous ces supports autrefois imprimés, soient stockés sur des serveurs aux capacités de stockages toujours plus importantes. Or la fabrication du matériel informatique, le refroidissement des serveurs et leur nombre ne sont pas (encore) reconnus pour être économes en énergie et respectueux de l’environnement dans leur fabrication. Ce n’est pas parce qu’on ne voit plus physiquement les documents, qu’ils n’en sont pas moins énergivores.

Autres exemples, le gain en efficacité énergétique du télétravail est inférieur à 1%. En effet, il est plus efficace de chauffer un open space que 20 appartements.

Il serait nécessaire de lire plus de vingt livres par an sur une liseuse numérique pour que ce support numérique devienne rentable écologiquement. Source : Françoise Berthoud GDS ECOINFO / CNRS

Mais l’important, c’est d’en prendre conscience et d’identifier dès à présent les méthodes à utiliser pour faire de votre SI un acteur de la RSE. Le numérique responsable à la DSI est possible et même encouragé pour que nous puissions continuer nos innovations technologiques et notre développement économique.

Aller à l’idée reçue n°2

Je mets en place une démarche RSE dans mon SI
Je forme mes collaborateurs à la RSE dans mon SI

Être accompagné(e) dans mon projet de formation :
+33 (0) 1 75 31 75 00
info.exed@centralesupelec.fr

Former mes collaborateurs grâce à la cellule Intra-sur-mesure :
+33 (0)1 75 31 64 01
intra.exed@centralesupelec.fr

Aller au contenu principal