Bonjour, je suis Gustave, votre conseiller formation virtuel et je vais vous aider à trouver votre formation.
Trouver ma formation
Je veux me former en
sélectionner
Achats et Supply Chain
Lean Management & Lean Six Sigma, Excellence Opérationnelle
Projets, Leadership et Management de la transformation
Systèmes d'information et Technologies du digital
Technologies et Systèmes
?
Dans quel domaine ?
et plus précisément en
sélectionner
?
Dans quel sous domaine ?
Achats
Agilité
Architecture des Systèmes d'Information
Automatique/signaux
Big Data
Cloud Computing
Cybersécurité
Électronique de Puissance
Électronique et instrumentation
Énergie électrique et thermique
Industrie 4.0
Ingénierie Durable
Ingénierie Systèmes
Innovation et Intrapreneuriat
Intelligence Artificielle
Lean Management
Lean Six Sigma
Management de projets, leadership
Mécanique
Négociation
Objets connectés
PLM
Risk Management
Supply chain management
Technologies du digital
Télécommunications
Transformation digitale
grâce à une
sélectionner
?
Quel type de formation ?
Formation certifiante
Formation diplômante
Témoignage
Formation courte
DécouvrIR les formations
Article

Partie 1 – Gestion des risques : Quels sont les enjeux et défis de la transformation numérique pour les organisations ?

Partie 1/3

Le projet de transformation numérique des entreprises est généralement abordé par la question : comment faire pour que ça marche ? Nombre d’ouvrages et de guides abordent ces leviers de la réussite et leur mise en œuvre. En miroir, d’autres questions tout aussi fondamentales se posent : pourquoi ça ne marcherait pas ? comment anticiper les aléas et incertitudes ? Comment identifier les leviers de démultiplication d’efficacité et les opportunités sous-jacentes ?

Cet article est également disponible en version vidéo

Découvrez notre Executive Certificate Expert en gestion globale des risques à l’ère numérique


L’approche globale des risques apporte des réponses pragmatiques et capitalisables. Elle permet d’éclairer des Directions métiers, des Directions du numérique, des Directions générales dans les choix cruciaux qu’elle doit opérer. Elle permet d’aborder l’ensemble des enjeux et facteurs de risques stratégiques, humains, technologiques, réglementaires, juridiques, financiers et éthiques. La réussite de la transformation numérique passe par l’aptitude à avoir une vision 360 sur ces différents enjeux.

Les responsables pédagogiques des formations en maîtrise des risques de CentraleSupelec Exed, Sébastien Delmotte, CEO de MAD-Environnement et Vincent Desroches, chef de la division Management de la sécurité numérique au sein de l’ANSSI, nous parlent des enjeux de compétitivité et de gestion globale des risques à l’ère numérique.

Quels sont les enjeux et défis de la transformation numérique pour les organisations ?

Le premier enjeu est économique. Dans une entreprise, la transformation est inévitable afin de pouvoir s’adapter à la forte pression concurrentielle induite par la vague des entreprises du numérique. Ces dernières proposent de nouveaux produits et services, mais viennent également directement concurrencer l’offre traditionnelle, avec une forte réduction des coûts de transaction, la désintermédiation, la dématérialisation, de nouvelles sources de revenus comme les revenus publicitaires ou le financement participatif, et même la concurrence de professionnels par des particuliers.

Cette injonction à la transformation nous amène directement à la question des enjeux stratégiques pour l’entreprise. C’est la définition même de la raison d’être de l’entreprise qui est en jeu, sa vision et ce qu’elle souhaite proposer : parle-t-on de nouveaux produits et services, de nouvelles façons de les vendre et de les faire connaître, de nouvelles façons de les concevoir, de les produire, de les sécuriser ou d’en réduire les coûts ?

Une fois la stratégie consolidées, l’entreprise doit se transformer en profondeur et les enjeux sont multiples. Ils sont d’abord internes à l’entreprise :

  • Les enjeux scientifiques et technologiques, qui passent d’une part par la mise en œuvre des nouvelles technologies, de manière raisonnée, pertinente vis-à-vis des objectifs stratégiques et économiquement viables à court moyen et long terme.
  • Les enjeux sociaux dans l’entreprise, c’est-à-dire la place des individus dans l’entreprise et le rapport au travail. Quid de l’acceptation sociale de la transformation numérique, de la responsabilisation des individus, de leur valorisation au travail, du savoir et des connaissances ?

Ils sont également externes à l’entreprise et constituent des défis pour le développement du numérique :

  • Les enjeux culturels, avec les plateformes et l’accès illimité à une quantité pléthorique d’œuvres mais aussi de nouveaux chemins pour les artistes.
  • Les enjeux de loisirs et sportifs, avec par exemple la démocratisation du jeu vidéo qui se professionnalise ou la VR (réalité virtuelle) qui viendra bientôt s’installer dans les foyers pour suivre les événements sportifs.
  • Les enjeux liés à la science, au savoir et à la connaissance, avec des opportunités de partage immenses via les plateformes open-source et une mise à disposition pléthorique et quasiment en temps réel des avancées scientifiques.
  • Les enjeux éducatifs, avec les plateformes d’enseignement à distance qui entraînent un fort courant d’innovations pédagogiques.
  • Les enjeux écologiques et environnementaux avec la maîtrise de la consommation d’énergie et des ressources primaires ou la réduction des GES (gaz à effet de serre).
  • Les  enjeux de santé, avec la donnée et la modélisation au service des politiques de santé publique, avec la médecine prédictive, la médecine assistée, la médecine réparatrice, la recherche pharmaceutique et bien d’autres encore.

Le numérique est le support de nombreuses innovations et ce n’est que le début.

Pour finir, il convient d’évoquer l’enjeu déterminant lié à la confiance numérique. Au carrefour des solutions techniques et des relations humaines et institutionnelles, la confiance numérique est la conjonction de plusieurs éléments : la sécurité des services, leur accessibilité, leur caractère inclusif, leur ergonomie, le respect de l’environnement et plus largement la perception ou défiance des usagers et utilisateurs. D’autre part, la confiance numérique ne peut se développer sans un écosystème de partenaires et prestataires de confiance. Un projet de transformation numérique se doit d’intégrer cette valeur de « confiance » en tant que facteur clé de succès et différenciateur. 

Aller au contenu principal