filtrer par

Partager

Les drones, un domaine en constante évolution

Les drones, un domaine en constante évolution

De plus en plus présents dans le domaine civil, les drones existent aujourd’hui sous de multiples formes, tailles et modèles. Capables d’effectuer une large variété de missions à un coût moindre que les véhicules aériens traditionnels, ils font chaque année l’objet d’applications nouvelles. Plus de doute possible, les drones appartiennent déjà au futur !

Une course à la performance

Conscients du potentiel considérable des drones en termes d’économie et d’écologie, scientifiques et ingénieurs mettent tout en œuvre pour rendre ces véhicules volants de plus en plus performants. L’industrie aéronautique reste d’ailleurs très attentive à tout nouveau développement théorique ou méthodologique qui pourrait améliorer leur autonomie. L’un des systèmes clé du perfectionnement des drones est le système GNC, ou guidage-pilotage.

 

Qu’est-ce que le système GNC ?

Le système GNC (Guidance, Navigation and Control) régit les drones sur trois aspects :

–          Le guidage, soit la définition d’une trajectoire et de la vitesse de l’appareil pour la parcourir.

–          La navigation, soit la localisation du drone à n’importe quel moment.

–          Le contrôle, soit la manipulation du drone pour exécuter des opérations.

 

Le guidage-pilotage, un système en cours d’amélioration

L’objectif premier des techniques de guidage-pilotage est d’exécuter les commandes adéquates permettant au drone de suivre des itinéraires déterminés, en passant par des points d’intérêt bien définis. S’il a connu de grandes avancées ces dernières années, le système GNC nécessite encore quelques optimisations pour que les drones puissent réaliser certaines missions plus spécifiques. En effet, les performances requises d’un drone dépendent du type de mission et du lieu où l’effectuer. Le taux de réussite d’une mission est donc tributaire de la conception des algorithmes de guidage-pilotage, qui définissent les critères que le drone doit satisfaire pour exécuter sa tâche.

 

Le drone va-t-il supplanter l’hélicoptère ?

C’est une possibilité à envisager sérieusement. Plus compacts, plus sûrs et plus écologiques, les drones sont en voie de remplacer les hélicoptères.
Pour y arriver, ils font aujourd’hui l’objet d’améliorations sur les points suivants :

·       La rapidité : capitale dans les missions d’urgence, comme le repérage d’un accident ou l’apport d’un produit de secours lors d’une catastrophe.

·       Le vol stationnaire et la précision cartographique : éléments particulièrement cruciaux lors de l’inspection d’un lieu sensible en présence de perturbations (vent, oiseaux…).

·       La stabilisation à une altitude définie : indispensable en cas d’évitement d’obstacles (pylônes, antennes…) ou de prises de vue d’un site protégé.

·       L’optimisation d’énergie : primordiale pour assurer l’autonomie maximale du drone et son retour à la base, nécessaire pour des questions de sécurité civile (trafic routier…).

·       Le respect de trajectoires prédéfinies : point essentiel pour que l’appareil atteigne les sites d’intérêt ou établisse des diagnostics dans des milieux hostiles, incertains ou difficiles d’accès (feux de forêt, volcans en activité…).

Résistants à toute épreuve, les drones de demain ouvrent la voie à d’innombrables possibilités.

Environnement, industrie, économie… les drones sont en passe de bouleverser l’ensemble des secteurs d’activité. Véritables solutions d’avenir, ils ne cesseront pas de vous étonner !

titre formulaire
NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!
Skip to content